La normalisation dans le domaine de l’information géographique

L’accessibilité et le partage des données spatiales ont aujourd’hui atteint des sommets inégalés. Leur démocratisation jumelée aux avancées technologiques des dernières années ont fait en sorte que les données spatiales sont maintenant disponibles à une plus large communauté (du spécialiste SIG au simple néophyte) et facilement accessibles. L’utilisation de normes et standards afin d’assurer une information de qualité et bien documentée prend ainsi une importance cruciale.

Dans le domaine de l’information géographique, les deux principales organisations qui veillent à la normalisation sont l’International Standard Organisation – comité TC 211 (ISO) et l’Open Geospatial Consortium (OGC).

Le comitĂ© TC-211 (Geographic information/Geomatics) est en charge de la production de normes qui ont trait aux mĂ©thodes, outils et services pour l’acquisition, le traitement, l’analyse, l’accès, la prĂ©sentation et le transfert des donnĂ©es gĂ©ographiques. Jusqu’à maintenant, un total de 49 normes ont Ă©tĂ© publiĂ©es par ce comitĂ©. Parmi celles-ci, deux normes nous intĂ©ressent plus particulièrement, soient l’ISO 19107 : Information gĂ©ographique — schĂ©ma spatial et l’ISO 19108 : Information gĂ©ographique –schĂ©ma temporel, toutes deux Ă©laborĂ©es par le comitĂ© TC-211.

L’OGC est un consortium international, formé d’environ 400 compagnies, agences gouvernementales et universités, qui définit des standards et des spécifications reliés aux données géospatiales, en vue d’en favoriser l’interopérabilité. Leurs travaux sont alignés sur ceux du comité TC-211 de l’ISO et plusieurs des standards définis par l’OGC sont devenus des normes ISO (ex. WMS et GML). Parmi les différents sujets (Topics) adressés par l’OGC, le « Topic 1 – Feature Geometry » correspond intégralement à la norme ISO 19107.