Questions fréquemment posées

Pourquoi un langage et non une série de pictogrammes?

Le PictograF est un langage, au sens où il se compose d’une notation (ensemble de pictogrammes) ainsi que de règles qui définissent son utilisation. À l’instar de la langue française qui repose sur des mots et une grammaire servant à parler ou à écrire correctement, le PictograF repose sur des pictogrammes et quelques règles syntaxiques permettant de représenter adéquatement les propriétés spatiales et temporelles des concepts à communiquer.

Il aurait été difficile, voire impossible, de représenter les différentes caractéristiques spatiales et temporelles des phénomènes qui nous entourent en utilisant uniquement un ensemble fixe de pictogrammes . La définition d’un langage était nécessaire afin d’offrir une plus grande flexibilité et un plus grand pouvoir d’expression. En définissant les éléments de base ainsi qu’un certains nombres de règles dictant leur utilisation et permettant leur enrichissement, il est possible d’exprimer une infinité de caractéristiques. La portée du langage est ainsi beaucoup plus importante qu’un simple ensemble pictogrammique.

Est-ce que le langage peut être utilisé pour la définition des relations topologiques ?

Oui, le langage peut ĂŞtre utilisĂ© pour dĂ©finir les relations topologiques entre classes d’objets. Un exemple de modèle illustrant des relations topologiques est prĂ©sentĂ© Ă  la section Utilisations. Dans ce contexte, les pictogrammes sont utilisĂ©s pour exprimer la rĂ©sultante d’une relation topologique entre les classes d’objets.

Par contre, il est important de noter que les pictogrammes ne « reprĂ©sentent » pas les relations topologiques entre les objets mais bien les dimensionnalitĂ©s spatiales et temporelles des objets et des univers.