Le PictograF est un langage, au sens où il se compose d’une notation (ensemble de pictogrammes) ainsi que de règles qui définissent son utilisation. À l’instar de la langue française qui repose sur des mots et une grammaire servant à parler ou à écrire correctement, le PictograF repose sur des pictogrammes et quelques règles syntaxiques permettant de représenter adéquatement les propriétés spatiales et temporelles des concepts à communiquer.

Pourquoi un langage, et non un ensemble de pictogrammes ?

Il aurait Ă©tĂ© difficile, voire impossible, de reprĂ©senter l’ensemble des caractĂ©ristiques spatiales et temporelles possibles des phĂ©nomènes qui nous entourent en utilisant uniquement un ensemble fixe de pictogrammes. La dĂ©finition d’un langage Ă©tait nĂ©cessaire afin d’offrir une plus grande flexibilitĂ© et un plus grand pouvoir d’expression. En dĂ©finissant les Ă©lĂ©ments de base ainsi qu’un certain nombre de règles dictant leur utilisation et permettant leur enrichissement, il est possible d’exprimer une infinitĂ© de caractĂ©ristiques. La portĂ©e du langage est ainsi beaucoup plus importante qu’un simple ensemble pictogrammique.

Le langage comprend 3 éléments fondamentaux :

Des pictogrammes


Les pictogrammes sont les éléments de base permettant de représenter les propriétés spatiales et temporelles des concepts.

Des règles de syntaxe


Les règles de syntaxe dictent la façon de combiner et de positionner les pictogrammes.

Des expressions pictogrammiques


Les expressions spatiales, temporelles et spatio-temporelles sont définies par la combinaison des pictogrammes conformément aux règles de syntaxe.

top