Perceptory est un outil CASE de modĂ©lisation UML pour les bases de donnĂ©es spatiales et spatio-temporelles. Il a Ă©tĂ© conçu afin d’intĂ©grer complètement le langage PVL, l’ancĂŞtre du PictograF. Le langage PVL repose sur la mĂŞme philosophie que le langage PictograF mais avec un sous-ensemble des pictogrammes et une notation quelque peu diffĂ©rente.
Son dictionnaire de données évolué est basé sur la norme ISO/TC211. Perceptory offre la génération automatique de code pour Oracle spatial ainsi que la génération automatique de rapports sur le contenu du dictionnaire. Sa version actuelle (gratuite) est basée sur l’outil Microsoft Visio et tire donc profit de ses capacités graphiques avancées.

Les pictogrammes, au coeur mĂŞme de Perceptory

Le mĂ©ta-modèle de Perceptory Ă©tend UML avec les expressions pictogrammiques via les stĂ©rĂ©otypes, au niveau des classes d’objets, des attributs et de certaines relations. Perceptory repose sur nos règles de modĂ©lisation afin de reprĂ©senter ces stĂ©rĂ©otypes sur un modèle. Ainsi, les caractĂ©ristiques spatiales d’une classe d’objets sont reprĂ©sentĂ©es Ă  la gauche du nom de la classe. Il peut s’agir d’une expression spatiale ou spatio-temporelle. Les caractĂ©ristiques temporelles d’une classe d’objets sont, quant Ă  elles, reprĂ©sentĂ©es Ă  la droite du nom de la classe. Perceptory permet Ă©galement la dĂ©finition de caractĂ©ristiques spatiales et temporelles au niveau des attributs. On retrouvera alors les expressions pictogrammiques après le nom de l’attribut.

L’ensemble des fonctionnalités de Perceptory ont été développées autour de cette gestion de la version antérieure du langage PictograF, i.e. le PVL. Les pictogrammes spatiaux simples sont directement accessibles via le menu droit lors d’une sélection d’une classe alors que les pictogrammes complexes (pictogrammes ayant été remplacés dans la version PictograF) sont accessibles via le dictionnaire de données. Celui-ci permet de définir de manière exhaustive les aspects spatiaux et temporels des éléments d’un modèle (classes et attributs).

Il est possible de représenter les expressions les plus complexes en éditant seulement la section d’affichage des pictogrammes, même si les bonnes pratiques recommandent l’utilisation du pictogramme de géométrie compliquée (avec une description complète dans le dictionnaire de données). La surcharge d’un modèle ne facilite pas sa compréhension.

Le moteur de gĂ©nĂ©ration de code de Perceptory prend en considĂ©ration les Ă©lĂ©ments spatiaux et temporels du modèle, dĂ©finis Ă  l’aide du PVL, afin de gĂ©nĂ©rer la structure complète de la base de donnĂ©es spatiale sous Oracle (9i et 10g).

Visitez le site Web de Perceptory pour en apprendre davantage.